Bonjour,

 

Astrologie Magique,

 

Manuel d’Astrologie Pratique du Magiste

 

Vincent Lauvergne

 

 

 

Prévente : du 7 au 21 septembre 2015 sur Alliance-magique.com
Vente : à partir de novembre 2015
Label : Alliance Magique
Prix : 20 euros
Nombre de pages : 250
Format : 15*21

 

Astrologie Magique, Manuel d’Astrologie Pratique du Magiste, Vincent Lauvergne, sommaire et extraits

 

 

Résumé : 

Les origines de l’astrologie se perdent au fond des premiers âges. De tous temps, l’homme a observé les étoiles et essayé d’en interpréter les signes, et bien que souvent taxé de charlatanisme dans notre société moderne, aussi loin que peut porter notre regard dans le passé de l’homme, toutes les plus grandes civilisations ont étudié ses mystères et appliqué ses règles.

Pour autant, le rationnalisme des derniers siècles a eu pour conséquence, en raison de l’élaboration d’une astrologie plus complexe et dotée de multiples calculs, de nous éloigner peu à peu de l’astrologie ésotérique du moyen-âge, et de perdre notamment des éléments essentiels dans l’élaboration d’un thème magique, comme le graphisme du zodiaque « carré » ou le simple usage du zodiaque sidéral, menant à bien des erreurs d’interprétations et risquant d’induire en erreur le magiste dans sa pratique.

C’est la raison pour laquelle il était devenu nécessaire de remettre à jour les enseignements des astrologues de l’antiquité afin que nous puissions, dans nos actes magiques, bénéficier d’un outil efficace et en parfait accord avec ce que nous ont laissé les pères de la magie.

Tel est aujourd’hui ce que Astrologie Magique : Manuel d’astrologie pratique du magiste se propose de faire.

 

 

Au sujet de l’auteur : 

Vincent Lauvergne est engagé dans le domaine de l’ésotérisme (alchimie, astrologie, magie) depuis plus de vingt ans, éternel étudiant mais aussi enseignant de la pratique (que ce soit en stage/formation ou bien via les nouvelles technologies).
Il est connu pour sa tendance à l’érudition dans ce domaine.

Ses sites :

Anciens sites :

 

 

Magiquement vôtre, Isabelle