Ostara (l’équinoxe de printemps) est souvent proposé comme moment idéal pour planter symboliquement les graines que l’on veut voir germer dans l’année à venir, mais pour changer, je vous propose un petit rituel à effectuer autour de la thématique « sortir du placard ». Ré-émergence, renaissance, renouveau : ne sont-ce pas de parfaits mots-clefs autour de cette belle thématique ?

Sortir du placard : affirmer mon unicité à la face du monde

 

J’utilise l’expression « sortir du placard » à bon escient : quelle que soit la dimension de votre vie qui est concernée, c’est le moment pour vous de l’exprimer au grand jour, d’arrêter de la dissimuler aux yeux du monde ! Choisissez donc pour commencer avec soin cette chose qui est constitutive de votre identité et de votre originalité que vous souhaitez exprimer, parce qu’il s’agira d’être prêt à l’assumer au grand jour. Cela peut concerner une pratique spirituelle, une orientation sexuelle, ou plus simplement une passion, la prévision d’une réorientation professionnelle ou l’expression d’un sentiment.

Choisissez ensuite le spectre des personnes auprès desquelles vous souhaitez faire votre « sortie de placard » : une seule personne ? Un cercle d’amis proches ? Votre famille ? La francophonie ?

Choisissez aussi la forme que cela va prendre : une discussion ? Une lettre ? Un rendez-vous au restaurant, à un concert, musée, parc ?… Une création à offrir ? Une interview ? Une conférence ? Un blog ?… Ce choix est crucial : la forme doit faire sens autant que le fond ! Un rendez-vous dans un lieu particulier permet de profiter des énergies du lieu, générées par le lieu lui-même et par le rapport affectif que les deux personnes entretiennent avec ce lieu. Une oeuvre d’art est porteuse à la fois de dévoilement et de mystère. Un blog se trouve à la vue de tous, mais il faut le trouver. Une conférence confronte directement au public. Un article dans un medium existant touche un public à la fois large et ciblé…

Quelques exemples :

Une déclaration d’amour d’une personne à une autre sous la forme d’un rendez-vous. Disons d’un enfant à son parent pour l’exemple, mais bien entendu, cela peut-être d’une personne à une autre, dans une dimension amour amoureux. Je peux dire « je t’aime » à mon parent le jour de son anniversaire en l’amenant dans un lieu qui lui tient à coeur, ou au restaurant mexicain dont la cuisine est sa préférée.

L’affirmation d’une vocation professionnelle originale, par exemple énergéticien. Cela peut passer par la mise en place d’un atelier, une refonte de la carte de visite, une conférence sur l’énergétique…

Quand vous avez choisi votre quoi, votre qui et votre comment, vous pouvez préparer l’événement avec le rituel suivant :

Matériel :

Papier, stylo.

Un objet représentant votre sortie de placard

Un objet représentant la ou les personnes qui vont le recevoir

Un ruban ou autre chose qui puisse faire lien pour représenter le moyen de communication que vous avez choisi.

Écrivez le sujet de votre sortie de placard sur un papier, la ou les personnes concernées sur un autre et la forme que cela va prendre sur un troisième. Positionnez-les devant vous de manière à bien les voir de façon séparée.

Chargez vos objets à votre manière.

Vous pouvez par exemple prendre l’objet représentant votre sortie de placard et le papier correspondant dans votre main gauche et la recouvrir avec votre main droite en vous concentrant fortement sur le sujet. Mettez-y toute la passion et toute l’importance que cet élément constitutif de votre identité a pour vous et à quel point c’est important pour vous de ne plus garder ce secret.

Puis, prenez l’objet représentant votre public et le papier correspondant : concentrez-vous sur ce public et le rapport affectif que vous entretenez avec. Voyez comme ce public accueillera votre sortie de placard avec bienveillance et non jugement.

Enfin, prenez le ruban ou objet-lien et le papier correspondant à votre manière de faire. Visualisez à quel point c’est le meilleur outil possible pour transmettre vote message.

Ensuite, la magie !

Accrochez l’objet représentant votre sortie de placard à l’objet qui fera le lien.

Prenez le temps nécessaire pour visualiser votre courage relatif à l’affirmation de votre prise de position (une sortie de placard est toujours une prise de position dans le monde). Laissez-vous envahir par votre sortie de placard et par l’urgence de la laisser s’exprimer au monde. Ce besoin d’expression prend racine dans votre ventre, se renforce dans votre cœur et forme une boule dans votre gorge. Libérez cette boule d’énergie en disant :

« Je suis prêt/e, ce jour, à donner à [sujet de votre sortie de placard] le moyen de s’exprimer dans le monde. Je suis prêt/e à lui donner toutes les chances d’atteindre son public, avec courage et sérénité. J’affirme mon identité et j’en prend la responsabilité ».

Si besoin, n’hésitez pas à chanter/danser/crier…

Accrochez l’objet représentant votre public à l’autre bout du lien. Visualisez comme votre public accueillera le message avec bienveillance et enthousiasme. Avec votre doigt et toute votre concentration, tracez doucement une ligne depuis l’objet 1 vers l’objet 2 en suivant l’objet lien, pour orienter l’énergie vers votre public, avec détermination et douceur.

Dites à voix haute : « Mon message voyage exactement au bon rythme et exactement avec la bonne intensité jusqu’à mon interlocuteur*. Mon interlocuteur* l’accueille avec toute la bienveillance, tout l’amour et tout l’enthousiasme dont il est dépositaire. Mon message est accueilli et la réaction de mon interlocuteur* est parfaitement respectueuse et adaptée. »

*à la place du mot interlocuteur, évoquez le prénom ou la nature de votre interlocuteur, bien sûr.

Quant aux textes n’hésitez pas à les modifier en fonction des spécificités de votre situation.

Quand vous avez terminé, prenez le temps de visualiser votre rendez-vous ou conférence, la réception du message ou les résultats escomptés selon la situation.

Puis, brûlez les papiers à la flamme d’une bougie et rangez votre petite fabrication. Vous pouvez volontairement vous en débarrasser pour la mettre dans l’éther (en prenant garde aux considérations écologiques et de sécurité) ou vous en resservir jusqu’au jour de votre rendez-vous ou jusqu’à obtention d’un accusé de réception pour refaire la visualisation et renforcer le rite.

VARIANTE : vous n’avez fondamentalement besoin d’aucun outil pour faire ce rituel : écrire les choses sur du papier pour bien les verbaliser et une visualisation solide peuvent suffire.

NOTE : il est PRIMORDIAL de donner corps à la mise en lumière de votre « sortie de placard ». Donc quoi que vous ayez décidé de faire, faites-le, et faites-le vite ! Agissez de préférence avant Beltaine.