Bonjour,

 

Encaustique protecteur de Noël

 

 

Vous avez des meubles en bois, du parquet, mais aussi des outils magiques en bois ?
Ils demandent de l’entretien, s’ils ne sont pas vernis, et c’est une possibilité de conjuguer à la fois un usage d’entretien et un usage énergétique, pour avoir une maison agréable à vivre.

L’objectif est de faire une cire maison, qui vous servira à cirer vos meubles, parquet, objets, dont la douce odeur de miel emplira votre maison, et dont les énergies permettront sa protection prolongée.

 

Il est tout à fait possible d’utiliser cette encaustique comme usage renforçant pour un talisman, un oracle en bois (runes par exemple) et pas uniquement pour votre parquet.
N’utilisez pas l’imprégnation par l’œil de tigre et la tourmaline noire dans ce cas, mais par de l’ambre plutôt, ou une pierre en correspondance avec les propriétés de votre support.

 

 

Ingrédients :

  • Cire d’abeille brute (en morceaux, pains, rouleaux…) : la quantité doit représenter 1/3 de votre mélange

-> Pourquoi la cire d’abeille exclusivement ? le gallois cwyraidd de cwyr-cire signifie parfait, accompli et l’irlandais moderne céir-bleach littéralement cire d’abeille désigne aussi la perfection. On peut  associer symboliquement l’abeille au soleil et à Tipheret, qui est tantôt miséricorde, salvateur avec Raphaël, et tantôt guerrier avec Mickaël, se situant sur le pilier de l’équilibre.  -> sa cire étant ainsi un symbole de lumière

  • essence de térébenthine (naturelle, idéalement issue de la térébenthine de Bordeau, et à n’utiliser que dans des conditions ventilées, uniquement avec des gants, interdit pour les asmathiques) : représentera 2/3 de votre mélange. C’est une essence de pin qui va permettre de rendre liquide votre cire et donc de l’utiliser comme encaustique. Moins vous en mettez, plus la cire sera solide, plus vous en mettez, plus elle sera liquide.

-> L’essence de térébenthine est produite à partir de l’huile essentielle de pin (ou parfois de mélèze, pistachier…tout dépend quel type de térébenthine a servi au départ). On utilise ici les propriétés stimulantes de la térébenthine de pin, qui a tendance à renforcer les aspects énergétiques du travail.
Si vous ne trouvez pas spécifiquement de l’essence de térébenthine de pin, ne vous prenez pas la tête, cela n’empêchera pas l’action globale de toute façon.

  • Résine d’oliban réduite en poudre (trois larmes)

-> ah l’oliban… Encens de transcendance, d’élévation des énergies…

  • Résine de benjoin réduite en poudre (trois larmes)

-> Le benjoin et ses douces propriétés non-agressives d’amélioration des énergies et de purification <3

 

 

C’est une mise en place très simple, qui permet un usage récurrent, sans trop de prise de chou.
Pour ceux qui le désirent, vous pouvez consacrer et charger votre résine et votre cire.
Pensez à soigneusement purifier vos pierres au préalables.

 

 

Réalisation :

Mettez votre cire en copeau (découpez-la au préalable si nécessaire) dans un saladier, disposez dedans un petit verre en son centre, et ajoutez vos pierres dans celui-ci.
L’objectif est d’éviter de coller directement les pierres dans la cire, parce que sinon le nettoyage ne sera pas une partie de plaisir…
Laissez 48h, à 1 semaine pour les plus motivés (j’aime laisser une semaine entière, dans une pièce tranquille, où aucune action énergétique ne sera effectuée, pour laisser le temps à la cire de s’imprégner au mieux des énergies des pierres).
C’est comme réaliser une forme d’élixir minéral, mais là uniquement avec les propriétés de la cire d’abeille, qui est l’un des plus puissants condensateurs fluidiques pour la pratique magique.

 

Une fois votre imprégnation réussie :

Pilez vos résine en poudre soigneusement, très soigneusement.
Préparez un contenant en verre qui accueillera votre mélange, et n’utilisez surtout pas de plastique (la térébenthine peut faire fondre certains plastiques)

Ajoutez un tiers de cire, deux tiers d’essence de térébenthine, puis ajoutez votre résine, et enfin touillez avec une spatule en bois (éviter le métal, le plastique).
Laissez reposer 48h, dans un endroit à l’abri des chats, des enfants, et autres casse-cous.
Après 48h, remuez soigneusement le mélange, qui vous le constaterez s’est transformé dans une espèce de pâte, plus ou moins liquide.

Trop liquide à vôtre goût ? Ajoutez quelques copeaux de cire, mélangez, et laissez de nouveau reposer 48h

Pas assez liquide à vôtre goût ? Ajoutez un peu de térébenthine, mélangez, et laissez de nouveau reposer 48h

 

Usage :

 

Une fois votre cire à votre convenance, vous n’aurez plus qu’à l’utiliser sur une surface en bois, non vernis :
Veillez à nettoyer et dépoussiérer, avant de cirer avec un chiffon propre (surtout qui ne peut pas pelucher, donc coton idéalement), qui ne servira plus qu’à la cire.
Appliquez une fine couche, que le bois va absorber dans la journée qui suit (il faut donc faire attention à éviter de le solliciter de préférence), puis vous pouvez polir avec un autre chiffon propre le lendemain.

L’odeur de la cire, des résines, et la charge énergétique va ainsi imprégner vos meubles, et se diffuser naturellement dans votre environnement.
Apportant énergies positives, purification de vos objets & protection et bénéfice d’un produit d’entretien que vous aurez géré par vous-même.

 

Vous pourrez conserver le mélange aussi longtemps qu’il vous convient. Et s’il venait à durcir : il suffit d’ajouter un peu d’essence de térébenthine pour ramollir de nouveau !

 

 

Magiquement vôtre et belles fêtes, Isabelle