Imbolc – 7 jours pour tout nettoyer

L’article précédent proposait une approche de ce que représente Imbolc. J’ai eu envie de vous proposer également une idée concrète (et assez complète, préparez-vous !) de célébration de la fête, adaptée à notre modernité.

Un rappel rapide : Imbolc, c’est de la purification physique, émotionnelle et énergétique. C’est aussi symboliquement un réveil en douceur après la nuit de l’hiver. Dans la mesure où nos hivers occidentaux sont marqués autant par les maladies traditionnelles et autres dépressions saisonnières que par une activité assez folle liée aux fêtes de fin d’année (oui, même quand on est hipster, hippie, marginal et païen 😉 je sais de quoi je parle), j’ai envie de proposer des idées de célébration « réveil en douceur anti-gueule de bois énergétique », si je puis dire !

Semaine de célébration d’Imbolc spéciale « lendemains difficiles »

 

Objectifs : prendre conscience du sens symbolique de cette période autour des thématiques de purification des Temples et réveil en douceur pour préparer la période active.

Matériel nécessaire :

Un carnet pour prendre des notes (ou l’ordinateur)

Quelques bougies blanches, du papier et un stylo

Votre matériel cérémoniel habituel, le cas échéant (si vous ne possédez encore rien, une simple bougie et un récipient résistant à la chaleur suffiront)

Quand est-ce que je fais cela ?

N’importe quand d’ici à la période d’Ostara (avant le 21 mars en somme). Personnellement, je vais faire la semaine complète et finir en beauté sur un rituel d’Imbolc incluant celui que je propose à la fin, même si ça ne tombe pas tout à fait le 2 février.

Jour 1 – Réveil en douceur

Faire le point : où en suis-je après l’hiver ?

Vous venez de passer quatre mois dans le marasme de vos circonvolutions intérieures tout en étant en même temps sollicité par votre famille ou votre vie professionnelle. Beaucoup de choses se sont sans doute gérées au niveau de l’inconscient et peut-être avez-vous vécu ce que j’appelle des « gros moments » cet hiver.

Dans ce premier jour, on fait le point. Ouvrez les fenêtres chez vous et aérez en grand, même s’il fait froid, au moins quinze minutes.

Puis, asseyez-vous confortablement, dos droit, et prenez au moins cinq minutes pour calmer votre esprit.

Enfin, prenez le temps d’écrire dans votre carnet de notes où vous en êtes par rapport à la célébration de Samhain que vous aviez faite. Comment avez-vous avancé sur les thématiques qui vous préoccupaient ? Si vous n’aviez pas célébré Samhain, faites juste le bilan de ces 4 derniers mois. Comment avez-vous vécu les fêtes de fin d’année ? Quels sont les blocages qui sont remontés ? Repérez les gros moments que vous avez vécu (perçus en positif ou en négatif), comme vous noteriez les rêves importants que vous avez faits pendant la nuit.

Notez où vous en êtes physiquement : avez-vous mal quelque part ? Des examens à faire ? Que pensez-vous de votre alimentation ?

Notez comment se porte votre espace de vie : état de salubrité, état de netteté, état énergétique si possible (vous pouvez carrément faire un diagnostic complet grâce au pendule, ou juste vous mettre dans chaque pièce et vous demander comment vous vous sentez dans chaque pièce).

Notez comment vous vous sentez énergétiquement et quel est votre degré de bien-être énergétique. C’est juste une observation de vous à vous.

Cet exercice prend le temps que vous voulez, selon le degré d’approfondissement que vous voulez et pouvez lui consacrer. Vous pouvez même décider de le faire sur plusieurs jours. Si c’est le cas, refaites les quelques minutes de calme intérieur à chaque fois.

Quand il est terminé, respirez quelques minutes, et prenez un thé ! Laissez-vous imprégner par cet état des lieux.

Octroyez-vous impérativement au moins une demi-heure de détente aujourd’hui.

Jour 2 – Purifier le Temple Corps par l’eau

Allez marcher une demi-heure au minimum aujourd’hui. Ou faire tout autre sport qui vous enthousiasme, si vous êtes un sportif !

Puis prenez une douche juste après. Pendant la douche, visualisez ou sentez ou sachez que toutes les toxines exsudées pendant la marche ou le sport s’échappent dans la bonde.

Profitez-en, si c’est votre genre, pour vous faire un gommage du corps. Puis quand vous êtes sorti et sec, hydratez-vous avec vos crèmes habituelles. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser de l’huile d’olive pour le corps (pas pour le visage). Ceux qui n’aiment pas l’odeur peuvent ajouter une ou deux gouttes d’huile essentielle. Une cuillère à café d’huile d’olive suffit pour une jambe entière (à peu près). En même temps que vous vous hydratez, sachez que vous êtes en train de nourrir votre corps avec des produits sains et adaptés à ses besoins et de le protéger contre les agressions futures.

Prenez un temps pour écrire vos observations dans votre carnet, ainsi que toute autre information ou nouvelle idée éventuelle relative au bilan du jour 1.

Astuce : vous pouvez charger votre huile magiquement bien entendu !

Jour 3 – Purifier le Temple Lieu de vie par l’eau

Faites du ménage chez vous. Prenez une heure de votre temps si vous pouvez (au moins un quart d’heure si vous ne pouvez pas plus aujourd’hui) pour faire le ménage. Allumez une bougie avant de commencer le ménage simplement pour marquer l’espace temps sacré puis pendant une heure, nettoyez votre lieu de vie, ou a minima votre lieu de pratique (selon le temps et l’énergie que vous voulez consacrer).

Si vous en avez le temps et l’énergie, faites également un nettoyage énergétique ! Un tour de sauge constitue un premier pas, mais évidement n’agira pas en profondeur (voir Purification, principes et méthodes).

Attention : ceci est un redémarrage en douceur. Ne vous forcez pas à nettoyer l’intégralité de votre maison si vous n’en avez pas l’énergie, si elle est grande, etc… Il ne s’agit pas d’un « grand ménage de printemps », mais d’une remise en route progressive. Ne vous dégoûtez pas !

En revanche, profitez-en pour réfléchir aux urgences à gérer dans votre lieu de vie, pour continuer le bilan et commencer un début de stratégie éventuellement pour nettoyer en grand au fil de l’eau dans les semaines qui suivront. Nous préparons la période d’activité et Ostara (qui est propice au ménage de printemps justement) : ça peut être l’occasion, ces quelques prochaines semaines, de commencer des bouts de tris en douceur pour y voir plus clair et avec une meilleure organisation le moment venu.

Après le ménage, offrez-vous un moment détente plaisir ! Même un chocolat chaud à la chantilly, si c’est ça qui vous fait rêver. En douceur, la reprise !

Et bien entendu, prenez quelques notes dans votre cahier.

Jour 4 – Purifier le Temple Intérieur par l’eau

Aujourd’hui, buvez particulièrement de l’eau minérale ou de source. Investissez dans une bouteille d’un litre et demi d’eau minérale si vous pouvez, de source éventuellement, et buvez-la. Vous pouvez préalablement en faire un élixir avec par exemple une aventurine, un quartz rose et une tourmaline noire (suivez bien les recommandations de Julia Boschiero dans Les Pierres au quotidien concernant la confection d’élixirs : certaines pierres sont dangereuses). L’élixir sera alors relaxant. L’idée est de purifier votre temple intérieur, et le stress est le premier pollueur du Temple intérieur mais si vous avez d’autres inspirations, n’hésitez pas à personnaliser votre élixir. Vous pouvez aussi charger cette eau en énergétique pure, avec une intention de purification de votre Temple Intérieur, ou tout simplement vous contenter de l’eau pure.

Consacrez également un moment à la visite de votre Temple Intérieur : 5 minutes pour apaiser votre esprit, puis le temps que vous voudrez dans votre Temple. Visualisez-y un torrent le traverser et emporter toutes les scories qui doivent l’être, ou toute autre image du même genre qui vous inspire à ce moment-là. Quand c’est fini, profitez du sentiment de bien-être qui se dégage de votre Temple.

Revenez tranquillement, et de suite, prenez des notes dans votre cahier.

Jour 5 – Préparation du rituel de purification par le feu

Aujourd’hui vous allez écrire une lettre. Le sujet dépend entièrement de vous et du bilan que vous avez fait en jour 1, ainsi que du travail accompli les précédents jours. Il s’agit d’un texte dans lequel vous écrivez toutes les choses que vous avez travaillées pendant les mois d’hiver et dont vous parachevez de vous débarrasser à Imbolc. INSCRIVEZ IMPÉRATIVEMENT quelque chose du genre « Je me débarrasse définitivement de… », et répétez-le plusieurs fois dans la lettre. Vous pouvez évoquer une relation toxique, une situation, des questions d’ordre émotionnel, peu importe. Vous venez de passer 4 mois à intégrer vos expériences, et trois jours à frotter différentes strates de votre vie pour vous en libérer définitivement.

Vous allez commencer par prendre 5 minutes pour mettre votre esprit au calme, puis ensuite, écrire cette lettre.

Ensuite, tout simplement, vous allez à nouveau prendre un temps de calme (prenez le temps de pleurer ou de rager si cela fait partie du processus).

Et surtout, faites-vous un thé !

Si vous en avez envie, écrivez dans votre cahier de notes, mais il se peut qu’après avoir passé un long moment à écrire, vous n’en ayez pas envie. Prenez alors le temps de bien méditer sur ce qui vient d’être écrit.

Jour 6 – Préparation du rituel de purification par le feu

Aujourd’hui vous allez relire la lettre que vous avez écrite hier.

Prenez les 5 minutes habituelles, et allumez une bougie ou un encens.

Lisez-la une fois dans votre tête et une fois à voix haute.

Prenez le temps de méditer à ce sujet et de prendre des notes dans votre cahier si besoin.

Jour 7 – Rite de la purification par le feu et l’eau

Aujourd’hui, c’est le rituel de purification par le feu : vous allez définitivement vous débarrasser des dernières scories laissées par l’hiver.

Le rituel est très simple en soi-même, mais libre à vous de le complexifier (en réalité, le rituel a commencé au jour 1, personnellement il me parait suffisamment complexe comme ça !)

Réalisez-le de préférence en journée, plutôt le matin, mais surtout quand vous pouvez.

Prenez 5 minutes de retour au calme. Éventuellement, prenez une douche, fumigez à la sauge, etc…

Prenez place à l’endroit où vous officiez d’habitude.

Créez un espace sacré comme vous le faites d’habitude, selon vos croyances et pratiques. Le rituel du pentagramme de renvoi à la terre peut vous inspirer.

Vous pouvez appeler une énergie purificatrice du feu et de l’eau également, Bridgit étant la mieux placée ici puisqu’Imbolc lui est traditionnellement dédié.

Chargez une bougie blanche avec l’intention qu’elle soit « la lumière du petit matin et le feu purificateur » par exemple (vous avez compris l’idée). Mettez un bol d’eau à côté pour représenter l’eau lustrale. Vous pouvez la parfumer avec des huiles essentielles.

Dites une phrase du type « Aujourd’hui, à l’énergie fraîche du petit matin et de l’aube de l’année, devant le regard de Bridgit la Purificatrice, j’ouvre les yeux sur un cycle nouveau, prometteur et porteur de tous les possibles. Je garde avec moi les enseignements du passé et me libère de toutes les cellules et mémoires mortes. »

Déposez quelques goutes d’eau du bol sur votre front et vos épaules et faites un geste comme pour épousseter les énergies.

Lisez votre lettre à voix haute.

Enflammez-la et regardez-la brûler : assurez-vous d’avoir un chaudron ou un autre objet résistant à la chaleur à proximité !

Regardez-la brûler en ayant conscience de ce que ce geste libère en vous.

Une fois fait, prenez le temps de méditer un peu, réitérez l’exercice des quelques gouttes d’eau, et clôturez le rituel comme vous en avez l’habitude. N’oubliez pas les offrandes si vous avez fait appel à des entités, et remerciez-les comme il se doit.

Etirez-vous, prenez de grandes respirations, et lâchez un grand et sonore « AAHHHHH »

Vous voilà propre et bien nettoyé, prêt à aborder la partie active de l’année !

A partir de là, votre bilan du premier jour et vos conclusions de cette semaine vous serviront pour continuer la remise en route jusqu’à Ostara !