Ça n’est plus un mystère, les pierres sont des alliées de choix dans le cadre du développement spirituel.

Dans le rapport aux divinités, elles constituent une interface d’une grande subtilité. Elles permettent de se connecter aux énergies portées par l’entité concernée, établissant ainsi un pont solide entre elle et soi.

Perséphone peut ainsi être touchée du doigt grâce à de nombreuses pierres tant son spectre d’action est vaste. Je vous en propose trois aujourd’hui parmi celles qui m’ont le plus inspirée. Vous pouvez les explorer par la méditation, par exemple dans le cadre d’un moment privilégié avec Perséphone incluant une bougie et de l’encens.

Le Grenat

grenat-perséphone-mystères-déesse-paganisme-féminin sacré-magie des pierres-lithothérapie-camille serres-mystères déesses-eleusis

Entre le grenat et la grenade, fruit fétiche de Perséphone, le parallèle est évident. L’étymologie est la même : le rouge, une couleur de souveraineté sur son propre corps. En lithothérapie, elle parle de joie et de force de vie – parfois féroce – que l’on va chercher dans ses profondeurs pour les faire jaillir au grand jour.

Le grenat favorise l’expression de la libido en son sens de pulsion de vie et rappelle que la Source primordiale se compose aussi de sang. Il permettra entre autres de développer la confiance en soi par un ancrage organique dans la vie.

Si vous le préférez almandin, son énergie plus sombre vous enracinera encore un peu plus à vos profondeurs et vous permettra de puiser toute la force nécessaire pour assumer pleinement vos originalités, particulièrement au niveau sexuel.

L’Obsidienne Noire

obsidienne-perséphone-mystères-déesse-paganisme-féminin sacré-magie des pierres-lithothérapie-camille serres-mystères déesses-eleusis

L’obsidienne est la pierre des miroirs noirs. Comme toutes les pierres de sa couleur, elle favorise l’introspection profonde par la séparation d’avec le monde. L’obsidienne isole de toutes les influences extérieures. C’est une pierre de solitude, de silence et d’une obscurité à la fois enveloppante et inquiétante. C’est la pierre de la descente aux Enfers par excellence.

L’obsidienne noire ne tergiverse pas : confronté à soi-même, nous ne pouvons plus fuir nos propres vérités. Nous ne pouvons plus faire porter la responsabilité aux autres. Elle sera donc parfaite pour rencontrer et assimiler pleinement sa part d’ombre, devenant ainsi maître de son esprit.

Cette pierre d’une grande puissance demandera toutefois de la prudence aux personnes qui ont des tendances dépressives.

Le Lapis Lazuli

lapis lazuli-perséphone-mystères-déesse-paganisme-féminin sacré-magie des pierres-lithothérapie-camille serres-mystères déesses-eleusis

La pierre des dieux des Égyptiens trouve enfin une place de choix dans un travail avec Perséphone parce que c’est une pierre de connexion aux grands mystères. Son bleu foncé la connecte à la quête de sens et de vérité, interdisant les faux semblants. Son énergie particulière permet de comprendre comment le Grand Mystère extérieur, auquel nous donnons le nom d’un ou plusieurs dieu.x, se trouve également directement dans nos âmes. Le lapis lazuli connecte l’un au tout, dans un soucis de vérité (la vérité dans l’unité) et de responsabilité (nous sommes responsables de notre propre chemin).

Le lapis lazuli est la pierre de l’alchimie intérieure qui oriente vers la construction de sa propre échelle de valeurs en toute authenticité, inspirée par notre sagesse profonde.

C’est la pierre de la transcendance et de la souveraineté de l’âme, idéale pour accompagner la remontée à la surface après le voyage aux Enfers.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Perséphone : https://www.alliance-magique.com/feminin-sacre/185-persephone-9791094876312.html

Commentaires Facebook