Bonjour,

 

Oreiller pour nuit réparatrice physiquement et énergétiquement

 

 

Nécessaire :

  • Deux taies d’oreiller en coton, de petite taille
  • Plantes récoltées et séchées à la faveur de la fin de l’été
  • De petites chips de minéraux (le plus petit possible)
  • Avoir envie de profiter de nuits de sommeils réparatrices en fin d’été – automne

 

Objectif :

C’est une pratique de bien-être courante, en particulier dans certains pays comme la Suisse, et qui revêt des qualités énergétiques très intéressantes, pour tous ceux qui recherchent un sommeil constructif, en particulier en cette période de rentrée scolaire, où tout va souvent trop vite.

L’objectif est de profiter de la qualité thérapeutique et énergétique des plantes ainsi que des pierres pour favoriser un sommeil réparateur, autant sur un plan physique que psychique.

Vous en êtes ?
Alors allons-y, préparons votre petit oreiller, à glisser sous le grand, lors de vos nuits, quand la nécessité s’en fait ressentir.

Utilisez une petite taie d’oreiller, l’idée étant que plus elle sera grande, plus il vous faudra de plantes, moins ce sera évident. Le but n’est pas de remplir jusqu’à l’éclatement, mais plus de proposer une taie presque plate, qui s’annexera parfaitement à votre propre oreiller, sans modifier votre position de sommeil, et donc sans nuire à la qualité de celui-ci.
L’autre taie d’oreiller vous servira à doubler, pour éviter l’effet « foin » : c’est-à-dire que les plantes traversent légèrement la taie, et vous piquent dans votre sommeil. Là encore, ce n’est pas l’objectif.
Idéalement, il faudra donc placer des plantes non-découpées, de la longueur de l’intérieur de la taie, pour éviter le moins de morceaux possibles, susceptible de traverser le tissu et de vous gêner.
Ne vous prenez pas le chou, si cela n’est pas possible, la doublure convient généralement très bien.

 

Durant votre sommeil vous allez en plus écraser les plantes, qui libéreront ainsi leur parfum, et donc leurs propriétés organo-chimique ainsi qu’énergétique.
Utilisez des plantes sèches, des plantes fraîches pourraient risquer de pourrir dans votre oreiller, et amener avec elles des maladies, ou des fragilisations.

Le mélange à l’intérieur de l’oreiller peut être conservé (s’il est sec, sans problème particulier) environ trois à quatre mois avant d’être changé. Si vous en ressentez le besoin auparavant, n’hésitez pas à le faire, car le temps dépendra de la qualité des plantes employées et du besoin de nettoyer les taies d’oreiller (d’où l’avantage d’avoir une sur-taie d’oreiller, elle pourra être mise à laver).

 

Quelles plantes utiliser :

Il n’est pas nécessaire d’utiliser toutes les plantes conseillées, sélectionnez celles dont les propriétés vous intéressent et que vous avez à disposition. La liste n’est évidemment pas exhaustive, tout comme pour les pierres. N’hésitez pas à compléter, ou faire avec vos propres connaissances. Veillez simplement à éviter des interactions allergiques, médicamenteuse, ou des plantes irritantes par exemple.

Lavande – plante calmante, régénérante, antiseptique, combat l’anxiété, la nervosité. Sur un plan ésotérique, elle sert à l’apaisement des coeurs, et permet l’amélioration de la qualité de perception (générale).

Verveine – plante très réputée sur un plan ésotérique, elle est liée à la gestion des énergies de type « feu » (donc des émotions violentes par exemple) au travers de leurs régulations, pouvant être un atout certain pour trouver la paix de l’esprit durant l’endormissement

Laurier – réputé favorisant les rêves prémonitoires, le laurier est aussi une plante de sagesse, de structuration du mental, permettant l’apaisement des pensées après une rude journée. Il a aussi des qualités de protection, dans le sens de la clarté mentale : permettre de discerner ce qui vient de soi, ou d’une influence.

Valériane (attention aux chats !!!) – Plante utilisée pour favoriser le sommeil, avec ses propriétés hypnotiques, au travers de ses racines. Elle est aussi une excellente plante de protection du sommeil, dans le cadre des attaques nocturnes. Si vous avez un chat, oubliez définitivement, sinon, il sera collé à votre coussin nuit & jour. L’odeur peut être rédhibitoire pour certaines personnes.

 

Quelles pierres utiliser :

Ajouter des pierres dans votre oreiller vous permettra de profiter de la qualité de leurs énergies, sans risque de dispersion dans votre lit, de blessures ou de pertes.
Attention : il est indispensable d’utiliser de petites pierres plates, de type chips ou autre, pour éviter l’effet dur et coinçant. Le but est le confort !
Là encore, sélectionnez selon les propriétés recherchées, inutile de faire de la quantité.

Améthyste – Pierre calmante, et aidant à la concentration, pour trouver plus de lucidité et de recul émotionnel. Elle est réputée pour son action sur le sommeil

Dravite – Elle favorise la structuration du sommeil, induisant une meilleure récupération. Les cauchemars et rêves sont vidés de leurs substance émotionnelle, apportant recul, lucidité, et favorisant les rêves lucides, dans la conscience et l’acceptation par le détachement. Elle favorise aussi l’ancrage.

Quartz Rose – Son aspect coeur et apaisement en fait une pierre idéale pour les angoissés ou les nerveux, elle permet de régénérer le chakra du coeur tout en douceur

 

Note :

Il est parfaitement possible d’utiliser la qualité des huiles essentielles, associées à votre oreiller, en disposant quelques gouttes à l’intérieur, de façon renouvelée, ou sur les coins du coussin, en complément de celui-ci.
Attention : veillez à ce que vous appréciez l’odeur, qu’elle ne soit pas trop forte, car elle pourrait incommoder votre sommeil.

Pour mieux discerner quelles huiles essentielles vous serez utile : Les Huiles Essentielles de Santé et de Bonheur, par Gilles Gras, à glisser de façon indispensable sur votre table de chevet.

huiles essentielles du bonheur

 

Vous pouvez voir plus loin, en étudiant le chapitre sur le sommeil énergétique et en travaillant vos capacités médiumniques : développement doux, ou apaisement, en utilisant les plantes recommandées dans le livre : La Médiumnité, par Hagel

La médiumnité Hagel

 

 

Et si vous préférez les pierres, nous ne pouvons que vous inviter à découvrir le livre de Julio Boschiero, et sa partie consacrée à la chambre et au sommeil, dans Les Pierres au Quotidien.

pierres au quotidien

 

 

 

Puisse Morphée vous accompagner au mieux avec tout ça !

Magiquement vôtre, Isabelle