Par l’éveil d’Ajna, auteur de J’apprivoise mes émotions en méditant

Apprendre la méditation aide à développer un état d’esprit positif et heureux dans le moment présent, mais aussi pour toute la vie.

 

 Pourquoi faire découvrir la méditation à un enfant ?

Quand j’ai remarqué les bienfaits incroyables de la méditation sur mon propre esprit, je me suis demandé pourquoi cette pratique n’était pas enseignée directement dans les écoles. Il me semble pourtant primordial de savoir écouter son ressenti, se connaître soi-même, et reconnaitre ses émotions pour mieux les vivre. En effet, c’est durant toute notre enfance et même jusqu’à nos vingt-cinq ans que notre cerveau apprend à gérer les émotions qui nous traversent. Dès le plus jeune âge, la structure de celui-ci se forme en fonction de notre vécu et de notre environnement. Il est important d’apprendre aux enfants à savoir ce qu’il se passe dans leur esprit et dans leur corps. C’est un apprentissage qui leur servira toute leur vie.

Grâce à ce petit manuel simple de méditation « J’apprivoise mes émotions en méditant », l’enfant peut avoir une première approche de la méditation et une découverte douce de ses émotions. Il va apprendre à les reconnaitre en se disant par exemple : « tiens, là je ressens de la colère » ou alors « oui, hier j’étais triste. » Avoir des émotions, même négatives, fait partie du processus naturel de la vie. On a tendance à penser qu’il faut réprimer celles qui ne sont pas positives pour qu’elles ne se développent pas, mais plus on en parle, plus on se les approprie. Plus on comprend pourquoi elles sont là, et plus on est ouverts à trouver des solutions pour les apaiser. Ainsi, l’enfant réagira mieux au stress et à l’angoisse, il aura également une capacité de concentration et de mémorisation améliorée. Cela lui permet de créer un espace de paix et de calme à l’intérieur de son esprit dans lequel il peut se réfugier n’importe quand afin d’avoir le temps et le recul de prendre les décisions les plus appropriées et les plus saines pour lui.

 

enfant-meditation-améthyste editions-mediter-pleine conscience-mindfulness-pleine conscience enfant-yoga-yoga enfant-bien être-éducation positive

 

L’enfant est sans cesse en quête de découvertes. Il a intuitivement envie d’apprendre à se connaitre et de mettre des mots sur ce qu’il ressent. Sans jugement, nous pouvons l’accompagner avec bienveillance dans ce processus et même prendre conscience qu’en tant qu’accompagnateurs/parents nous avons un rôle à jouer dans ce développement notamment en montrant l’exemple. Vers cinq ans, l’enfant commence à comprendre comment gérer ses émotions et s’il n’est pas rassuré sur ces dernières, son cerveau va sécréter les hormones du stress qui sont néfastes pour sa croissance. C’est pour cela qu’il est nécessaire de faire preuve d’empathie envers une colère ou une crise de larmes par exemple.

Explorer ses émotions

Lors de la confection de mon livre, je suis allée à la rencontre d’enfants dans une école Montessori, et j’ai pu constater qu’il y avait un réel besoin de communiquer sur le sujet des émotions. Ils ont envie de comprendre et d’avoir des conseils pratiques pour moins souffrir lorsqu’elles sont parfois trop fortes. Ce qu’il faut prendre en compte, c’est que l’enfant vit déjà quelque chose de difficile à ce moment-là et la meilleure façon d’agir est de faire preuve de patience et l’aider à surmonter cela.

 

enfant-meditation-montessori-mediter-pleine conscience-mindfulness-pleine conscience enfant-yoga-yoga enfant-bien être-éducation positive

 

En créant des temps de méditation en amont, lorsque l’enfant est disposé à le faire, il sera mieux préparé pour la prochaine vague qui se présentera. De plus, si l’enfant ne peut pas exprimer ses émotions, il risque de « se couper » de celles-ci pour ne plus souffrir et par conséquent de développer de façon insuffisante les connexions cérébrales qui sont responsables de la maitrise des émotions. À l’avenir, l’enfant pourra avoir des problèmes liés à des crises d’angoisse, ou à la dépression, et même des difficultés à tisser des liens affectifs.

La méditation est un outil parfait pour travailler l’intelligence émotionnelle des enfants. Elle leur permet de retrouver le calme à l’intérieur de leur être plus facilement et de moins se laisser submerger. Avec la méditation, on travaille beaucoup sur le souffle ce qui a pour bienfait d’apaiser le corps rapidement. Cette pratique s’apprend sur toute une vie. Le cerveau est comme un muscle que l’on doit entrainer à se concentrer sur des états d’esprits positifs pour ainsi être plus heureux et serein au quotidien.

Pour en savoir plus sur J’apprivoise mes émotions en méditant : https://www.alliance-magique.com/developpement-personnel/224-j-apprivoise-mes-emotions-en-meditant.html