Une superbe grotte géante de 700 ans utilisée apparemment par les Templiers « trouvée » derrière un trou de lapin dans la campagne britannique.

Cela fait les gros titres des journaux britanniques depuis hier matin! La découverte incroyable d’une ancienne grotte « Templière » à moins d’un mètre sous le champ d’un agriculteur du Shropshire, au centre-ouest de l’Angleterre, par Michael Scott, un jeune photographe de 33 ans qui a immortalisé les lieux en photo.

Cave templièreUne magnifique cave gravée dans la roche ( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

C’est en pénétrant le trou sans prétention d’une tanière de lapin que se révèle alors à lui l’incroyable réseau de galeries, creusées entre le 13ème et le 18ème siècle (personne n’est sûr) par de possibles disciples ou descendants des Templiers et vraisemblablement utilisées à l’une de ces époques comme temple souterrain pour leurs rites et rituels.

Entrée cave templièreUn simple terrier de lapin mène aux lieux ( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

Incroyablement bien conservées, le Daily Star écrit dans sa une  » Les grottes n’ont pas été touchées en plus de 700 ans et ont été utilisées pour la dernière fois par les disciples des Templiers – un ordre religieux médiéval qui a combattu dans les croisades. »

Cave Templière( Photo: Michael Scott/ Caters News -7 mars 2017 )

Cave templière( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

Cave TemplièreLe dôme illuminé ( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

Cave Templière( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

Cave Templière« Pierre Sacrificielle » ( Photo: Michael Scott/ Caters News – 7 mars 2017)

 

Une vraie « découverte »?

Malgré tout le tapage médiatique qui entoure cette grotte, il ne s’agit pas cependant d’une découverte. Michael Scott, originaire de Birmingham, avoue lui-même être venu visiter les lieux après le visionnage de photos et d’une vidéo en ligne de UK Urban Exploration, et témoigne :
«J’ai traîné sur le champ pour trouver le fameux terrier. Si vous ne savez pas qu’il se trouve là, vous marcherez et passerez à côté sans le voir ou y prêter attention !», laissant comprendre qu’il n’a fait que se rendre dans un lieu déjà connu.

Pire encore, malgré ce que prétend le Daily Star, les lieux ont bel et bien été utilisés au cours des dernières décennies… et pas par des templiers.

Ainsi que le témoigne le daily mail du 22 janvier 2012, les lieux ont été pendant plusieurs années murés suite aux multiples intrusions répétées de divers pratiquants et de sectes qui venaient y réaliser leurs rituels. Si les propriétaires des lieux ont dans un premier temps été conciliants avec les diverses organisations et praticiens qui venaient leur demander l’accès, ils ont fini en 2012 par interdire l’accès aux lieux suite aux multiples dégradations qui y ont été commises : gravures, dégradations, déchets, déplacement de certains objets etc.

article-2090338-1167FA66000005DC-65_634x381La pierre sacrificielle, déplacée à plusieurs reprises par des intrus qui utilisaient les grottes pour leurs rituels  ( Photo: Daily Mail – janvier 2012)

article-2090338-1167FA73000005DC-123_634x419De nombreux déchets abandonnés sur les lieux ( Photo: Daily Mail – janvier 2012)

Difficile ainsi de savoir ce qui a réellement été dessiné ou gravé par les descendants des templiers, et ce qui a été gravé au cours des dernières décennies par les divers groupes occultes qui sont venus y officier.

Un lieu magnifique malgré tout, qui mériterait d’être préservé et étudié. Espérons que la mise en lumière des lieux dans la presse anglaise contribuera à en assurer la conservation!

Arnaud THULY

Sources

The Mirror ( http://www.mirror.co.uk )
The Daily Star ( http://www.dailystar.co.uk )
The Daily Mail ( http://www.dailymail.co.uk )
UK Urban Exploration ( http://www.ukurbex.co.uk )
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2090338/Caynton-Caves-Black-magic-rituals-force-closure-mysterious-site-owners-lose-patience-trespassing-cult.html

Enregistrer